Comment visiter Rome et le Vatican facilement en 3 jours

0 Comments
pass de rome

Rome est une ville millénaire qui attire des millions de touristes du monde entier chaque année. Elle est d’autant plus prisée, car, en plus d’un héritage culturel et architectural exceptionnel, Rome est également reconnue pour ses habitants accueillants et sa gastronomie. J’ai décidé d’y faire une escapade de quelques jours. Pour cela, je me suis acheté une carte Rome et OMNIA Vatican qui propose pas mal de services comme les visites gratuites ou encore la facilité des transports en commun pour visiter la ville.

Comment profiter des principales attractions touristiques ?

Comme je n’avais pas beaucoup de temps devant moi pour visiter la ville, j’ai regardé sur Internet s’il y avait des circuits guidés. Et là, je suis tombée sur le pass Rome et Vatican. C’est une carte qui permet de faire des visites des principaux monuments et attractions de la ville. Elle est valable pendant 3 jours d’affiler et coûte 113 €. En gros, c’est une carte prépayée qui propose de regrouper tous les tickets d’entrée des attractions que vous voulez visiter.

Acheter le pass Rome et la carte Omnia

À cet effet, vous n’aurez donc plus besoin de sortir à chaque fois votre portefeuille pour payer un ticket d’entrée. Le Pass et la carte OMNIA donne accès aux curiosités proposées par la ville de Rome et du Vatican.

Quels sont les avantages d’une une carte touristique complète ?

De ma petite escapade à Rome, voici ce que j’ai vraiment apprécié : grâce à la carte, les transports en commun du réseau ATAC étaient gratuits pendant 72 heures. Cela me donnait largement le temps de faire plusieurs détours. À la sortie du musée, j’allais chercher un restaurant atypique pour y goûter le meilleur de la gastronomie italienne. Je pouvais également profiter des tours « hop on — hop off ». Ce sont des visites de la ville de Rome et du Vatican en bus avec une descente à chaque arrêt. Libre à moi de remonter ou pas.

musées du Vatican

Un autre point que j’ai particulièrement apprécié : la carte OMNIA Vatican et Rome peut servir de coupe-file. À la bonne heure puisque l’attente devant les grands monuments historiques peut prendre jusqu’à plusieurs heures. Et cela est encore pire durant la haute saison. De ce fait, j’ai pu avoir des entrées gratuites et des tarifs réduits pour plusieurs endroits. Ce que j’ai également apprécié.

Comment se procurer la carte Rome & OMNIA Vatican ?

Me procurer le pass a été un jeu d’enfant. Tout d’abord, il est disponible sur le site officiel du fournisseur, mais aussi chez les promoteurs touristiques. C’est une carte qui se commande en ligne. Dès la confirmation de mon paiement, j’ai reçu une notification par mail. À noter qu’il faut un délai minimum de 5 jours entre votre achat et la date de retrait de la carte.

Prix de l'Omnia Card et Roma Pass

Dès mon arrivée à Rome, j’ai cherché un point de retrait. Ils sont nombreux : dans les aéroports de Ciampino et de Flumicino, les musées, les sites archéologiques, et bien d’autres. Pour mon cas, j’ai trouvé un petit bureau en centre-ville pour retirer mon pack touristique. Si vous n’avez pas eu le temps de réserver votre pass en ligne, sachez que des cartes sont disponibles à l’achat directement auprès des points de retrait.

Quels sont les services inclus dans le Pass  ?

En résumé, voici les principaux services dont j’ai pu bénéficier avec La carte OMNIA Vatican et le Pass Rome :

  • J’ai eu la possibilité d’entrer gratuitement dans 2 des 5 attractions majeures de Rome. J’ai pu choisir entre le musée national du Château Saint-Ange, les musées Capitolins, la galerie Borghèse, le mont Palantin et le Forum Romain.
  • Les musées du Vatican et la chapelle Sixtine m’ont été accessibles sans frais. Si vous visitez la Basilique Saint-Pierre, sachez que vous avez même droit à un audioguide gratuit en plus, ce que j’ai trouvé très avantageux.
  • Toujours pour la Basilique Saint-Pierre et la chapelle Sixtine, c’est avec satisfaction que je me faufilais dans la longue file d’attente. Et oui, dans ces 2 endroits, les détenteurs du pass Rome et Vatican sont priorisés ! Finies donc les files d’attente de plusieurs heures qui font perdre patience.
  • Pendant les 72 heures, les transports sont gratuits et je pouvais même procéder aux visites des différents arrêts avec les circuits « hop on hop off ».
  • Dans plus d’une trentaine d’autres sites, vous pourrez profiter de réductions sur le prix d’entrée.

Quels sont les sites incontournables à visiter ?

En à peine 3 jours, vous n’aurez jamais le temps de visiter la totalité des sites que proposent Rome et le Vatican. Pour vous aider, voici le top 3 des endroits où je suis allé et qui sont, pour moi incontournables pour une visite complète.

Le Colisée

C’est un stade gigantesque de forme ovale qui accueillait, à l’époque, jusqu’à 50 000 personnes. Les combats de gladiateurs y étaient régulièrement organisés. Vous serez sûrement surpris de savoir que la structure des escaliers de ce stade sert aujourd’hui encore de modèles pour les plus grands stades du monde.

Le Colisée symbole Rome

La chapelle Sixtine

Les fresques de cette chapelle ont été peintes par les plus grands artistes comme Michel Ange et Botticelli. Elle a été construite durant le mandat du Pape Sixte IV.

 La chapelle Sixtine

Les Thermes de Caracala

Ce sont les plus grands jamais conçus à Rome et proposaient à l’époque la nage et des massages. C’est la structure thermale la mieux conservée de l’Empire romain.

Les Thermes de Caracala

En conclusion

Après 3 jours à visiter Rome et Vatican de long en large avec la carte touristique, je peux vous donner objectivement mes impressions. Je n’avais pas toujours besoin de payer à l’entrée. Le fait de pouvoir profiter des transports à tout moment pendant ces 3 jours est également un gros privilège qui m’a permis d’aller d’un endroit à un autre très rapidement. Je pouvais organiser efficacement mes journées de visite pour voir un maximum de choses.

Sans le pass, le prix total des entrées pour adulte dans les 6 principales attractions serait de 118,50 € et cela sans compter les transports. J’avoue qu’il n’y a pas de grosse différence entre cela et le prix de la carte à part qu’avec la carte, il n’y avait plus besoin de faire la queue des heures devant les entrées. Lors de vos prochaines vacances à Rome, pensez à l’essayer !